Cours d'Administration Educative

Publié le par Jean Berny

EDUCATIONAL ADMINISTRATION AND LEGISLATION 16 NOV 2009

 

Le leadership de style démocratique

C’est un style de leadership participatif que beaucoup de leaders ont expérimenté avec un grand succès. L’idée centrale de ce style de management est d’impliquer tout le monde pour faire fonctionner l’organisation. Le manager qui utilise ce style ne travaille pas seul, il consulte régulièrement ses ouvriers pour avoir leur point de vue et recueillir leurs suggestions afin de prendre des décisions vitales. Ainsi faisant, il développe l’esprit des travailleurs et les aide à atteindre les buts organisationnels. Le style de leadership démocratique est basé sur la croyance qui souligne qu’il doit avoir une coopération entre les travailleurs et les décideurs pour le bien-être de l’organisation. En utilisant ce style de leadership, le directeur donne l’opportunité aux gens de discuter librement et améliorer la qualité du travail. Dans une telle organisation, le leader permet la liberté d’expression entre les ouvriers et lui. Il maintient de bonnes relations humaines qui constituent un atout important. Le leader démocratique prend intérêt à la vie privée des ouvriers. Il les voit premièrement comme des humains avant de les considérer comme des collaborateurs. Il félicite régulièrement ses collaborateurs et lorsqu’ils font des erreurs, il prend soin de les corriger. Il ne les insulte pas, ne les menace pas, ne les intimide pas. Il leur procure un meilleur espace de travail et ils se sentent comme des membres entiers de l’organisation Ce qui les permet d’être engager et d’atteindre les buts organisationnels.

En conclusion, nous pouvons dire qu’il y a des variétés de styles de leadership selon les organisations. Deux administrateurs ne peuvent pas utiliser les mêmes styles pour gérer leurs administrations. Des administrateurs pourraient utiliser en partie certains de ces styles.

LE LEADERSHIP CHARISMATIQUE

Le mot charisme est défini comme le pouvoir ou la capacité d’une personne à inspirer les autres. Un administrateur charismatique est un leader qui a certains charmes naturels ou le pouvoir d’inspirer à ses collaborateurs afin qu’ils puissent atteindre les buts organisationnels. Les membres qui sont sous la direction d’un tel administrateur suivent bien celui-ci et lui offrent une coopération maximale. Ils sont prêts à accepter ses ordres ou instructions et prêts à le défendre s’il est menacé ou attaqué. Ils font tout ceci parfois sans savoir pourquoi. Le leader charismatique ne se rend pas lui-même compte de son charme. Il attend les buts organisationnels et a toujours de bons résultats. Quoique le charisme soit un bon style de leadership, on ne peut pas l’apprendre car le charisme est naturel.

LES QUALITES D’UN PROVISEUR OU DIRECTEUR

  1. Il doit être un homme honnête et intègre avec une bonne moralité ;

  2. Il doit être ferme quand il prend une décision, prêt à inspirer les autres, être plein d’initiative ;

  3. Il doit être courtois, sociable, objectif par rapport à ses points de vue, prêt à écouter les autres et accepter les critiques ;

  4. Il doit être plein d’imagination et éclairé quand il prend des décisions ;

  5. Il doit posséder un bon jugement et avoir de bonnes capacités de communication ;

  6. Il doit être mentalement à l’aise, avoir de bonnes pensées ;

  7. Il doit être un homme plein de connaissances ;

  8. Il doit être un homme plein de responsabilité ;

  9. Il doit être régulier, ponctuel dans ses habitudes ;

  10. Il doit avoir une bonne personnalité et être un homme qui inspire la confiance et le respect des autres ;

  11. Un homme capable d’apprécier les autres et travailler dans leurs départements ;

  12. Il ne doit pas être avare, il doit être un homme plein de tact ;

  13. Il doit être prêt à prendre des risques si l’occasion se présente ;

  14. Il doit être loyal et dédié à son travail ;

 

COURS DU 23 NOVEMBRE 2009

LES THEORIES DU MANAGEMENT

Henry FAYOL : Approche fonctionnelle /approche universelle (1916)

FAYOL a publié « Administration industrielle et générale ». Il était ingénieur des mines et géologue. Il a travaillé dans une grande firme et c’est son expérience qu’il ressort dans son ouvrage sus-cité. Il a réduit de nombreux processus managériaux en quelques uns (de 14 à 5). Sa théorie de POC3 est mondialement connue et tous commencent toujours par le planning comme il l’avait déjà précisé. Son processus exposé en 1916 reste encore valable jusqu’à nos jours.

Sa méthode est POC3 avec P=Planning, O=Organisation, C= Commande C=Coordination, C=Contrôle

1er Principe : Division du travail

  • La spécialisation

  • L’autorité : on doit avoir le droit de donner le commandement par le biais d’une décision (décret, arrêté, diplôme,…)

  • Discipline : Elle apporte le respect et l’obéissance

  • Unité de Commandement

  • Unité de direction

  • Rémunération

  • Travail à la chaîne

  • Equité :

  • Stabilité : le temps donné à un nouvel employé de s’imprégner à sa tâche, à sa fonction

  • Initiative : Laisser les personnes exprimer leur esprit d’initiative

  • Esprit de corps : connaître ses collaborateurs

 

 

 

Lundi le 7 décembre 2009

DUTIES OF THE PRINCIPAL

  1. Principal as a leader : he directs efforts, he plans the work in school, he coordinates activities

  2. Principal as an instructional leader

  3. Principal as public relations officer

  4. Principal as a disciplinarian

  5. Principal as a staff developper

  6. Principal as supervisor and evaluator

 

Introduction and discussion of chapter 1 :

L’éthique et la déontologie sont basées sur le jugement des valeurs.

L’éthique est la science de la morale (une théorie qui dépend du bon et du mauvais). Elle étudie les valeurs de jugement et les actions qui peuvent être décrites comme bonnes ou mauvaises. Elle traite avec la description des événements réels et des différentes formes de comportement. En philosophie c’est l’étude des morales de base qui concernent les problèmes tels que la fin de la vie humaine, la justification et l’obligation de la nature du bon et du mauvais.

La déontologie ou la science de la moralité est la science qui traite avec les taches qui doivent être remplies ou accomplies. Elle étudie les taches te les rôles qui doivent être accomplies dans une profession, les efforts qui doivent être faits en conformité avec les règles et les consignes et obligations de les respecter. La déontologie est une science prescriptive. Son rôle selon Théophile PRINCE (1992) n’est pas de décrire ou d’expliquer mais plutôt d’apporter des préceptes. On peut dire que l’éthique décrit pendant que la déontologie prescrit. La déontologie peut être décrite comme la discipline d’une profession c.a.d l’imposition des règles aux membres d’une communauté ou l’imposition des règles sur l’Homme lui-même. Tout ceci pour le bon déroulement de la cohésion sociale de la société. La discipline et la moralité sont liées c’est pourquoi Emile DURKHEIM (1974) a argumenté en disant : « Le premier élément de la moralité est l’esprit de la discipline ».

EDUCATIONAL ADMINISTRATION AND LEGISLATION 16 NOV 2009

Le leadership de style démocratique

C’est un style de leadership participatif que beaucoup de leaders ont expérimenté avec un grand succès. L’idée centrale de ce style de management est d’impliquer tout le monde pour faire fonctionner l’organisation. Le manager qui utilise ce style ne travaille pas seul, il consulte régulièrement ses ouvriers pour avoir leur point de vue et recueillir leurs suggestions afin de prendre des décisions vitales. Ainsi faisant, il développe l’esprit des travailleurs et les aide à atteindre les buts organisationnels. Le style de leadership démocratique est basé sur la croyance qui souligne qu’il doit avoir une coopération entre les travailleurs et les décideurs pour le bien-être de l’organisation. En utilisant ce style de leadership, le directeur donne l’opportunité aux gens de discuter librement et améliorer la qualité du travail. Dans une telle organisation, le leader permet la liberté d’expression entre les ouvriers et lui. Il maintient de bonnes relations humaines qui constituent un atout important. Le leader démocratique prend intérêt à la vie privée des ouvriers. Il les voit premièrement comme des humains avant de les considérer comme des collaborateurs. Il félicite régulièrement ses collaborateurs et lorsqu’ils font des erreurs, il prend soin de les corriger. Il ne les insulte pas, ne les menace pas, ne les intimide pas. Il leur procure un meilleur espace de travail et ils se sentent comme des membres entiers de l’organisation Ce qui les permet d’être engager et d’atteindre les buts organisationnels.

En conclusion, nous pouvons dire qu’il y a des variétés de styles de leadership selon les organisations. Deux administrateurs ne peuvent pas utiliser les mêmes styles pour gérer leurs administrations. Des administrateurs pourraient utiliser en partie certains de ces styles.

LE LEADERSHIP CHARISMATIQUE

Le mot charisme est défini comme le pouvoir ou la capacité d’une personne à inspirer les autres. Un administrateur charismatique est un leader qui a certains charmes naturels ou le pouvoir d’inspirer à ses collaborateurs afin qu’ils puissent atteindre les buts organisationnels. Les membres qui sont sous la direction d’un tel administrateur suivent bien celui-ci et lui offrent une coopération maximale. Ils sont prêts à accepter ses ordres ou instructions et prêts à le défendre s’il est menacé ou attaqué. Ils font tout ceci parfois sans savoir pourquoi. Le leader charismatique ne se rend pas lui-même compte de son charme. Il attend les buts organisationnels et a toujours de bons résultats. Quoique le charisme soit un bon style de leadership, on ne peut pas l’apprendre car le charisme est naturel.

LES QUALITES D’UN PROVISEUR OU DIRECTEUR

  1. Il doit être un homme honnête et intègre avec une bonne moralité ;

  2. Il doit être ferme quand il prend une décision, prêt à inspirer les autres, être plein d’initiative ;

  3. Il doit être courtois, sociable, objectif par rapport à ses points de vue, prêt à écouter les autres et accepter les critiques ;

  4. Il doit être plein d’imagination et éclairé quand il prend des décisions ;

  5. Il doit posséder un bon jugement et avoir de bonnes capacités de communication ;

  6. Il doit être mentalement à l’aise, avoir de bonnes pensées ;

  7. Il doit être un homme plein de connaissances ;

  8. Il doit être un homme plein de responsabilité ;

  9. Il doit être régulier, ponctuel dans ses habitudes ;

  10. Il doit avoir une bonne personnalité et être un homme qui inspire la confiance et le respect des autres ;

  11. Un homme capable d’apprécier les autres et travailler dans leurs départements ;

  12. Il ne doit pas être avare, il doit être un homme plein de tact ;

  13. Il doit être prêt à prendre des risques si l’occasion se présente ;

  14. Il doit être loyal et dédié à son travail ;

 

COURS DU 23 NOVEMBRE 2009

LES THEORIES DU MANAGEMENT

Henry FAYOL : Approche fonctionnelle /approche universelle (1916)

FAYOL a publié « Administration industrielle et générale ». Il était ingénieur des mines et géologue. Il a travaillé dans une grande firme et c’est son expérience qu’il ressort dans son ouvrage sus-cité. Il a réduit de nombreux processus managériaux en quelques uns (de 14 à 5). Sa théorie de POC3 est mondialement connue et tous commencent toujours par le planning comme il l’avait déjà précisé. Son processus exposé en 1916 reste encore valable jusqu’à nos jours.

Sa méthode est POC3 avec P=Planning, O=Organisation, C= Commande C=Coordination, C=Contrôle

1er Principe : Division du travail

  • La spécialisation

  • L’autorité : on doit avoir le droit de donner le commandement par le biais d’une décision (décret, arrêté, diplôme,…)

  • Discipline : Elle apporte le respect et l’obéissance

  • Unité de Commandement

  • Unité de direction

  • Rémunération

  • Travail à la chaîne

  • Equité :

  • Stabilité : le temps donné à un nouvel employé de s’imprégner à sa tâche, à sa fonction

  • Initiative : Laisser les personnes exprimer leur esprit d’initiative

  • Esprit de corps : connaître ses collaborateurs

 

 

 

Lundi le 7 décembre 2009

DUTIES OF THE PRINCIPAL

  1. Principal as a leader : he directs efforts, he plans the work in school, he coordinates activities

  2. Principal as an instructional leader

  3. Principal as public relations officer

  4. Principal as a disciplinarian

  5. Principal as a staff developper

  6. Principal as supervisor and evaluator

 

Introduction and discussion of chapter 1 :

L’éthique et la déontologie sont basées sur le jugement des valeurs.

L’éthique est la science de la morale (une théorie qui dépend du bon et du mauvais). Elle étudie les valeurs de jugement et les actions qui peuvent être décrites comme bonnes ou mauvaises. Elle traite avec la description des événements réels et des différentes formes de comportement. En philosophie c’est l’étude des morales de base qui concernent les problèmes tels que la fin de la vie humaine, la justification et l’obligation de la nature du bon et du mauvais.

La déontologie ou la science de la moralité est la science qui traite avec les taches qui doivent être remplies ou accomplies. Elle étudie les taches te les rôles qui doivent être accomplies dans une profession, les efforts qui doivent être faits en conformité avec les règles et les consignes et obligations de les respecter. La déontologie est une science prescriptive. Son rôle selon Théophile PRINCE (1992) n’est pas de décrire ou d’expliquer mais plutôt d’apporter des préceptes. On peut dire que l’éthique décrit pendant que la déontologie prescrit. La déontologie peut être décrite comme la discipline d’une profession c.a.d l’imposition des règles aux membres d’une communauté ou l’imposition des règles sur l’Homme lui-même. Tout ceci pour le bon déroulement de la cohésion sociale de la société. La discipline et la moralité sont liées c’est pourquoi Emile DURKHEIM (1974) a argumenté en disant : « Le premier élément de la moralité est l’esprit de la discipline ».

EDUCATIONAL ADMINISTRATION AND LEGISLATION 16 NOV 2009

Le leadership de style démocratique

C’est un style de leadership participatif que beaucoup de leaders ont expérimenté avec un grand succès. L’idée centrale de ce style de management est d’impliquer tout le monde pour faire fonctionner l’organisation. Le manager qui utilise ce style ne travaille pas seul, il consulte régulièrement ses ouvriers pour avoir leur point de vue et recueillir leurs suggestions afin de prendre des décisions vitales. Ainsi faisant, il développe l’esprit des travailleurs et les aide à atteindre les buts organisationnels. Le style de leadership démocratique est basé sur la croyance qui souligne qu’il doit avoir une coopération entre les travailleurs et les décideurs pour le bien-être de l’organisation. En utilisant ce style de leadership, le directeur donne l’opportunité aux gens de discuter librement et améliorer la qualité du travail. Dans une telle organisation, le leader permet la liberté d’expression entre les ouvriers et lui. Il maintient de bonnes relations humaines qui constituent un atout important. Le leader démocratique prend intérêt à la vie privée des ouvriers. Il les voit premièrement comme des humains avant de les considérer comme des collaborateurs. Il félicite régulièrement ses collaborateurs et lorsqu’ils font des erreurs, il prend soin de les corriger. Il ne les insulte pas, ne les menace pas, ne les intimide pas. Il leur procure un meilleur espace de travail et ils se sentent comme des membres entiers de l’organisation Ce qui les permet d’être engager et d’atteindre les buts organisationnels.

En conclusion, nous pouvons dire qu’il y a des variétés de styles de leadership selon les organisations. Deux administrateurs ne peuvent pas utiliser les mêmes styles pour gérer leurs administrations. Des administrateurs pourraient utiliser en partie certains de ces styles.

LE LEADERSHIP CHARISMATIQUE

Le mot charisme est défini comme le pouvoir ou la capacité d’une personne à inspirer les autres. Un administrateur charismatique est un leader qui a certains charmes naturels ou le pouvoir d’inspirer à ses collaborateurs afin qu’ils puissent atteindre les buts organisationnels. Les membres qui sont sous la direction d’un tel administrateur suivent bien celui-ci et lui offrent une coopération maximale. Ils sont prêts à accepter ses ordres ou instructions et prêts à le défendre s’il est menacé ou attaqué. Ils font tout ceci parfois sans savoir pourquoi. Le leader charismatique ne se rend pas lui-même compte de son charme. Il attend les buts organisationnels et a toujours de bons résultats. Quoique le charisme soit un bon style de leadership, on ne peut pas l’apprendre car le charisme est naturel.

LES QUALITES D’UN PROVISEUR OU DIRECTEUR

  1. Il doit être un homme honnête et intègre avec une bonne moralité ;

  2. Il doit être ferme quand il prend une décision, prêt à inspirer les autres, être plein d’initiative ;

  3. Il doit être courtois, sociable, objectif par rapport à ses points de vue, prêt à écouter les autres et accepter les critiques ;

  4. Il doit être plein d’imagination et éclairé quand il prend des décisions ;

  5. Il doit posséder un bon jugement et avoir de bonnes capacités de communication ;

  6. Il doit être mentalement à l’aise, avoir de bonnes pensées ;

  7. Il doit être un homme plein de connaissances ;

  8. Il doit être un homme plein de responsabilité ;

  9. Il doit être régulier, ponctuel dans ses habitudes ;

  10. Il doit avoir une bonne personnalité et être un homme qui inspire la confiance et le respect des autres ;

  11. Un homme capable d’apprécier les autres et travailler dans leurs départements ;

  12. Il ne doit pas être avare, il doit être un homme plein de tact ;

  13. Il doit être prêt à prendre des risques si l’occasion se présente ;

  14. Il doit être loyal et dédié à son travail ;

 

COURS DU 23 NOVEMBRE 2009

LES THEORIES DU MANAGEMENT

Henry FAYOL : Approche fonctionnelle /approche universelle (1916)

FAYOL a publié « Administration industrielle et générale ». Il était ingénieur des mines et géologue. Il a travaillé dans une grande firme et c’est son expérience qu’il ressort dans son ouvrage sus-cité. Il a réduit de nombreux processus managériaux en quelques uns (de 14 à 5). Sa théorie de POC3 est mondialement connue et tous commencent toujours par le planning comme il l’avait déjà précisé. Son processus exposé en 1916 reste encore valable jusqu’à nos jours.

Sa méthode est POC3 avec P=Planning, O=Organisation, C= Commande C=Coordination, C=Contrôle

1er Principe : Division du travail

  • La spécialisation

  • L’autorité : on doit avoir le droit de donner le commandement par le biais d’une décision (décret, arrêté, diplôme,…)

  • Discipline : Elle apporte le respect et l’obéissance

  • Unité de Commandement

  • Unité de direction

  • Rémunération

  • Travail à la chaîne

  • Equité :

  • Stabilité : le temps donné à un nouvel employé de s’imprégner à sa tâche, à sa fonction

  • Initiative : Laisser les personnes exprimer leur esprit d’initiative

  • Esprit de corps : connaître ses collaborateurs

 

 

 

Lundi le 7 décembre 2009

DUTIES OF THE PRINCIPAL

  1. Principal as a leader : he directs efforts, he plans the work in school, he coordinates activities

  2. Principal as an instructional leader

  3. Principal as public relations officer

  4. Principal as a disciplinarian

  5. Principal as a staff developper

  6. Principal as supervisor and evaluator

 

Introduction and discussion of chapter 1 :

L’éthique et la déontologie sont basées sur le jugement des valeurs.

L’éthique est la science de la morale (une théorie qui dépend du bon et du mauvais). Elle étudie les valeurs de jugement et les actions qui peuvent être décrites comme bonnes ou mauvaises. Elle traite avec la description des événements réels et des différentes formes de comportement. En philosophie c’est l’étude des morales de base qui concernent les problèmes tels que la fin de la vie humaine, la justification et l’obligation de la nature du bon et du mauvais.d

La déontologie ou la science de la moralité est la science qui traite avec les taches qui doivent être remplies ou accomplies. Elle étudie les taches te les rôles qui doivent être accomplies dans une profession, les efforts qui doivent être faits en conformité avec les règles et les consignes et obligations de les respecter. La déontologie est une science prescriptive. Son rôle selon Théophile PRINCE (1992) n’est pas de décrire ou d’expliquer mais plutôt d’apporter des préceptes. On peut dire que l’éthique décrit pendant que la déontologie prescrit. La déontologie peut être décrite comme la discipline d’une profession c.a.d l’imposition des règles aux membres d’une communauté ou l’imposition des règles sur l’Homme lui-même. Tout ceci pour le bon déroulement de la cohésion sociale de la société. La discipline et la moralité sont liées c’est pourquoi Emile DURKHEIM (1974) a argumenté en disant : « Le premier élément de la moralité est l’esprit de la discipline ».

Commenter cet article